Petite intro (et plus) à WordPress

Alors voila, vous aurez tous remarqués que je suis un grand adepte du logiciel libre, et tout particulièrement de WordPress, que j'utilise d'ailleurs pour ce blog.

Mais, me direz vous, outre sa grande popularité, qui en fait un CMS quasi incontournable de nos jours, pourquoi ce choix, face à tant d'autres solutions ?

Il a de nombreuses raisons à cela, et je vais tâcher de vous les exposer dans cet article, tout en approfondissant assez le sujet pour vous aider dans votre première approche de la bête.

 

Blogging oui, mais pas seulement

 

Alors oui, la fonction principale de WordPress est le blogging, et c'est en effet l'emploi principal qui en est fait actuellement sur le web, comme le démontre d'excellents sites de référence tel que arte webdoc ou les blogs du Monde. Mais il s'avère également un excellent CMS, largement adopté par les professionnels,  comme le démontre d'excellents exemples tels que e-keep.fr, alsace-evasion.com, ou la maison de l'emploi du pays rochefortais.

Grace à de nombreuses fonctionnalités très diverses, et sa grande simplicité, il est en effet d'un poids raisonnable pour la réalisation de sites collaboratifs à la portée de tous, face à des solutions bien plus complexes (mais évidement plus complètes) tel que SPIP, notamment grâce à sa fonctionnalité de pages, espaces dénué de fonctionnalités de blogging.

 

Les plus

 

Installation

Encore un point sur lequel WordPress fait preuve d'une extrême simplicité. Il vous suffi ici en effet de désarchiver le dossier d'installation (que vous pourrez trouver ici) sur votre serveur LAMP/WAMP/MAMP, de vous rendre à l'adresse suivante http://www.votresite.com/votredossier/wp-admin/install.php, et de suivre les instructions.

Si vous désirez installer WordPress en français, il vous suffira au préalable de placer le fichier fr_FR.mo dans le sous dossier wp-includes/languages.

Prise en main

Là aussi, WordPress fait preuve d'une grande accessibilité. Son interface d'administration se voulant en effet très instinctive, vous retrouverez toutes les fonctionnalités d'un blog après un temps d'apprentissage extrêmement rapide.

Sur votre gauche, un menu, séparer en deux boxs : une première, destinée à tout les contenu de votre site (posts, medias, liens, pages et commentaires) et une seconde, destinée cette fois aux paramètres de présentation et de configuration (apparence, plugins, utilisateurs, outils et configuration, ainsi que divers plugins si installés).

Comme évoqué dans le paragraphe suivant, vous remarquerez cependant que, malheureusement, aucune uniformisation des plugins n'a été imposée, et que vous pourrez donc aussi bien retrouver leurs paramètres dans un une nouvelle box, un nouveau liens, ou même à l'intérieur du lien configuration ou outils.

Plugins

Voici le réel avantage de WordPress ! Une flopée de plugins, vous permettant de répondre à quasiment toute vos envies, que ce soit au niveau de la présentation ou de l'administration. Attention cependant, comme pour les thèmes, nombreux sont ceux extrêmement réellement instables, voir buggés jusqu'au trognon. Prêtez donc une réelle attention aux évaluations de la communauté, présentées directement lors de la recherche.

Je vous livre donc ici ma petite sélection de plugins. Rendez vous à la section Plugins > Add New de votre wp-admin pour les retrouver, consulter leurs description voir même des screenshots et, bien entendu, les installer.

Réseaux sociaux
  • SexyBookmarks par Shareaholic : la solution ultime de partage, offrant un très grand choix de réseaux sociaux, grâce à une interface intuitive et esthétique. Pour vous faire une idée, vous retrouverez ce plugin à la fin de chacun de mes articles, sous l'indication "Share the knowledge".
  • 1-click Retweet/Share/Like : dans un style plus sobre, cette extension vous permettra d'afficher quelques boutons simples de partage Twitter, LinkedIn, Facebook et autres, en début et/ou fin d'article, ainsi que sur vos pages, archives, etc ... Encore une fois, utilisant cet outil pour ce blog, vous en retrouverez un exemple en début de chacun de mes articles.
Coté utilisateur
  • AJAX Force Comment Preview : bien entendu, Facebook Comments n'étant pas adapté à tout les blogs, ce petit plugin vous permettra, dans le cas de l'emploi de commentaires classiques, de force la prévisualisation de ceux-ci par l'utilisateur, et ce sans recharger la page, grâce à AJAX.
  • Wibiya Toolbar : une barre d'outil personnalisable, vous permettant d'ajouter de nombreuses fonctionnalités telles que le chat, la gestion de présence, Youtube, etc ... Un peu lourde à mettre en place et forte consommatrice de bande passante, elle n'est cependant pas indiquée pour la plupart des blogs, mais sa réalisation très originale en fait aujourd'hui un des plugins les plus complets, incontournable pour les sites à forte orientation sociale.
Coté Administrateur
  • Akismet : disponible par défaut sur la plupart des installation, il s'agit ici de l'outil ultime pour éviter le spam via commentaires et trackback. Indispensable donc.
Multi-blogging

S'était LE manque des précédentes versions de WordPress, ayant de fait amené la communauté à la création du projet parallèle WordPress Mu (pour Multi Utilisateur), proposant cette fonctionnalité. Mais voici que, depuis la version 3.0 sortie en Juin 2010, WordPress fusionne avec WordPress Mu, palliant ainsi à sa principale faiblesse.

 

Les (plus ou) moins

 

Thèmes

Et oui, cela peu vous paraître surprenant, mais je classerais ici les thèmes dans les moins, et ce pour plusieurs raisons.
Non pas que la présence de cette fonctionnalité soit un désavantage de cette solution, loin de là. Ils permettent au contraire de proposer de (très) nombreuses interfaces, et ce en toute simplicité.

Cependant, leur réalisation au fil du temps s'avère, selon moi, trancher considérablement avec la philosophie du libre en général. En effet, bien trop nombreux sont ceux sous licence extrêmement restrictive, et même souvent payants, et ce à des prix exorbitant.

Les thèmes magazine, tout particulièrement, en plein boom en ce moment (ceux proposant, entre autre, une barre de navigation des catégories, comme celui présent sur ce blog), sont pour la plupart dans ce cas de figure, et rare sont les thèmes magazines à la fois libres, gratuits, beaux et simples d'administration.

Car c'est par là encore que le bas blesse le plus souvent. Un nombre incroyable de thèmes s'avèrent buggés, ou alors possèdent une interface de personnalisation exécrable, aux fonctionnalités très pauvres et à l'intuitivité plus que médiocre, et ce même sur des thèmes payants.

Enfin, l'interface de pré-visualisation, dont la présence est indispensable, ne permet en aucun cas justement de réaliser un véritable test avant mise en production, ne vous présentant qu'un rapide aperçu d'un résultat par défaut. Ainsi, tout administrateur wordpress rigoureux se devra de réaliser une copie de son installation afin de réaliser ces tests, ce qui s'avère lourd à mettre en place

 

Conclusion

En conclusion, je dirais donc que WordPress s'avère une excellente solution non seulement pour le blogging, sa fonction principale, mais également pour la création de sites web en toute simplicité et à moindre coût, tout en offrant des fonctions collaboratives extrêmement riches.

 

Et pour aller plus loin ...

http://codex.wordpress.org/fr:Installer_WordPress